Jeu de rôle, toutes races confondues, ville en pleine révolution
Navigation :: Yarolesen
FAQ :: Rechercher :: Membres :: Groupes :: S’enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

Annie (validée)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yarolesen Index du Forum -> Administratif -> Fiches Personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Annie
Médecin

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 8
Camp: Neutre
Race: Elementaire

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 22:30 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

Annie
 

Infos générales:

Nom: NA
Prénom: Annie
Race: Elementaire
Age: 25ans
Fonction: Medecin
Langues parlées: Commun
Camp politique : Neutre

Description psychologique détaillée:

Plus grande qualité: Son bonheur perpétuel
Plus gros défaut: Sa naïveté
Manies: Elle tente de se cacher quand elle rit.
Description psychologique :
Annie est certes adulte mais elle reste une enfant, assez simple de tout. Elle trouve toujours de quoi se réjouir, elle rit souvent, fort. Elle est faible moralement, cède facilement, pleure lorsqu'on la gronde. Elle a peur du noir et n'assume pas la plupart des choses qu'elle fait. Elle est très attentionnée envers les autres, surtout ceux qui l'ont aidé. Elle est très naïve, croit facilement ce qu'on lui dit, change d'avis trop facilement. Elle croit en la monarchie comme le meilleur des système, puisqu'on le dit, mais elle peut changer d'avis simplement si on arrive à faire l'éloge des révolutionnaires. Elle attend toujours le prince charmant.
Mais ne sous se visage d'ange se cache une terrible bête. Elle a peur de son pouvoir, qui est trop puissant pour elle à son goût cependant il est bien pratique pour se défendre. Lorsqu'elle se sent en danger, l'instinct animal d'Annie reprend le dessus, elle peut tout détruire autour d'elle, prendre l'énergie de la vie à quelqu'un. Elle regrette toujours après mais a trop peur de la mort pour y mettre fin, elle espère qu'avec un homme (le prince charmant en l'occurrence) l'aidera à surmonter ses problèmes.
Première chose que il/elle fait en se réveillant: Elle baille...
Son proverbe ou phrase favoris: La vie est ma force, la force est la vie.
Ce qu'il/elle a toujours sur soi : Des piles.
Ce qu'il y a sur sa table de chevet: Un livre de conte
Couleur préférée: Blanc
Plat préféré: Les tartine de confitures
Ce qu'il/elle déteste: Un surplus d'énergie.



Apparence:

Taille : 1m62
Poids : 52kg
Corpulence : Fine
Yeux : Noisette
Cheveux : Châtains

Description physique détaillée :(Signes particuliers, vêtements...)
Annie est de taille moyenne. Elle a la peau blanche, légèrement satinée. Elle est belle, a un visage fin, presque toujours souriant. Elle a un regard d'enfant. Elle a un très grand et très beau sourire, qu'elle cache un peu pourtant lorsqu'elle rit surtout. Pour le reste, elle est assez simple. Elle a par contre, toujours de beau vêtement. Elle s'habille chic ou semblant chic, mais cela lui va toujours à ravir. Elle met le plus souvent des robes, des jupes, peu de pantalons, elle n'aime pas cela. Elle met souvent des décolleté, avec des chemises, des petits hauts en été.
Elle met peu de bijoux, des colliers et des boucles d'oreille quelques fois mais seulement pour les grandes occasions. Elle se maquille légèrement aussi, juste assez pour se mettre en valeur.
Elle possède un charisme impressionnant, elle a déjà fait la une de quelques magazines en tant que "héritière la plus belle de l'année", les gens même s'ils ne la connaissent pas, se retournent dans la rue, pour la regarder. Elle marche toujours bien droite, elle a été bien éduquée, elle sait se tenir devant des personnalités.

Equipement et capacité :

Armes : NA
Contenu du portefeuille ou sac : Un peu de monnaie, un petit miroir pour s'arranger.
Equipement supplémentaire : Une pile.
Description des capacités : Elle sait bien raconter, elle sait très bien charmer.
Description des pouvoirs :
ENERGIE: en temps qu'élémentaire, Annie contrôle un élément, l'énergie. Cependant elle ne peut contrôler toute l'énergie du monde. Son pouvoir consiste à absorber de l'énergie, toute forme d'énergie, que ce soit le vent, un mouvement ou même l'énergie qui maintient les personnes en vies... bref tout ! L'énergie qu'elle absorbe, elle peut la transformer en un flux d'énergie destructeur qu'elle contrôle, la puissance varie selon le taux d'énergie qu'elle dégage, elle peut aussi la transmettre pour soigner ou pour garder en vie. En insufflant un flux d'énergie en elle ou en quelqu'un d'autre, elle peut forcer le système immunitaire à s'accélérer, cela provoque un soin très rapide de blessures les moins graves et toutes les maladies, même les poisons, ce flux permet aussi simplement de rester en forme plus longtemps, sans fatiguer, pendant des mois, sans nourriture s'il le faut. Seule l'eau est indispensable.
Faiblesses : Annie est aussi faible qu'une humaine. Lorsqu'elle a un surplus d'énergie, elle ne peut plus stocker et doit libérer la quantité nécessaire, sinon l'énergie s'accumule trop et ne contrôle plus et détruit tout autour d'elle. Si elle en absorbait assez, elle pourrait envoyer une vague destructrice de la puissance d'une bombe atomique six fois plus puissante qu'Hiroshima. Dans ce cas elle ne se détruira pas, mais sera un mollusque pendant des mois et des années.

Histoire:

C'est un belle nui d'hiver que commence le conte de fée qui sera le début d'enfance d'Annie. Il fait froid, il neige. Yarolesen dort, ou du moins les environs. Un couple passe furtivement une des rues enneigée, enlacé. L'homme, est le plus grand. Il a une stature d'ouvrier, pourtant ils sont dans le quartier le plus riche de la ville. La rue se trouve entre des rangée de Buildings, bien encadré par les immenses bâtiment. Au sommet, il y a les somptueux jardin du quartier. En particulier celui qui se trouve sur la tour qu'ils longent. Le parc du Monarque. Un des parcs les plus beaux de la ville, mais malheureusement privé. Lorsqu'on s'y promène, on se rend compte des merveilles de la nature. Les variétés d'arbres et de fleurs s'enchaînent. Un spécialiste en a compté deux mille sur ce sommet, mais il semble que cela est peu lorsqu'on y est. Le parc est l'un des plus ancien de la ville, placé sur une des tours les plus ancienne. Une tour où loge les plus riche est les plus puissant de toute la ville. La tour des maîtres, comme certains l'appellent. Elle a été crée pendant l'expansion de la ville. En pleine période d'industrialisation du pays. Tout le monde sait que cette tour était alors la plus haute, qu'elle dominait l'ensemble de la ville, qu'en haut, dans le parc, on pouvait voir les limites de la ville, quand il y en avait encore. Le temps a passé, aujourd'hui, la tour est petite. Elle semble l'enfant parmi les grandes. Mais aucune autre ne se présente de la même manière. Elle conserve toute sa majesté, toute sa beauté sublime. Les dorures et les sculptures sont toujours intactes, respectueusement conservées. Et dans cette nuit, avec la neige qui tombe sur la ville. On peut facilement voir tout le génie des temps passé. Même si la tour est surtout un symbole de pouvoir, un moyen d'asseoir la puissance du Monarque, le jeune couple s'en fiche. Ils admirent d'un oeil hébété toute la magie de son architecture. Il n'ont rien d'autre en tête que leur amour et cette spectaculaire beauté qui s'offre à eux.

L'homme dépasse la femme d'une tête. Il l'a serre contre lui, à la fois pour la protéger et pour assouvir son besoin de la savoir auprès de lui en permanence, de pouvoir la sentir contre lui et de se rassurer. Il est fort de nature. Il est assez imposant, il porte des vêtements chaud, il est emmitouflé dans son manteau de seconde main. Il est ouvrier dans une usine de métallurgie, toute la journée il transporte de très lourdes pièces, il sue sous le poids mais continue gaiement. Il aime le travail, il trouve une certaine gratitude à rendre service au monde à sa manière. Il n'est pas particulièrement beau, mais est emprunt à un certain charme. Il est charismatique. Il sourit, de sa bouche sort la une filet de buée que son souffle crée involontairement. Il a froid, mais ce n'est pas grave. Il a l'air déterminé.

La femme est plus petite, plus recroquevillé. Elle est un peu trapu. Avec le froid, elle a le bout du nez et les joues toutes roses. Son visage est d'une étrange simplicité, un peu boule. Elle est elle aussi emmitouflée dans un lourd manteau de seconde main. Elle a même l'air d'être plus piteuse que l'homme. Elle a un bonnet tricoté par sa grand mère, de toutes les couleurs. Elle aussi sourit d'émerveillement naïf. Elle n'a jamais vu cette tour auparavant. Elle n'était jamais allé jusque là. Elle a passé l'intégralité de sa vie dans un quartier pauvre, où l'argent ne vient pas souvent. Elle travaille dans l'usine de métallurgie elle aussi. Elle est un peu simplette. Le travail ne lui fait pas peur, mais elle est sous payé. Elle n'arrive pas à trouver cela injuste. Cela lui apparaît comme normal, puisqu'elle a toujours été ainsi. Elle se colle contre son homme, marche dans son pas, mais ne l'enlace pas. Elle a un bébé dans les bras. Un bébé né une semaine avant. Tout emmitouflé, lui aussi. Mais dans de belles couvertures, qui tienne bien chaud. Il dort. Il ne doit rien ressentir du froid, posé comme il est. Il a l'air tranquille. Ce bébé est un fille. Elle est leur enfant. C'est pour elle qu'ils sont venus.

Le couple entre dans la tour. Viennent au chaud. L'intérieur est tout aussi somptueux. Il n'y a personne dans le grand hall qui autrefois accueillait les plus belle fêtes de la ville. Des centaines de célébrités, de grands hommes, importants, sont passé par cette porte. Tous on découvert la décoration de marbre avec certainement les mêmes yeux que ceux du couple. Le gardien entre alors, il était allé chercher un café. Il les voit et les interpelles. Après une petite conversation, il est attendri par le couple. Ils veulent juste montrer le parc à leur enfant. L'homme le convainc qu'ils ne toucheront à rien, ils n'y resteront que dix minutes. Le gardien qui a lui même des enfant en bas âge décide d'être gentil. Il les laisse monter dans l'ascenseur et les fait monter au sommet. Puis il redescend, il est sensé surveillé le hall, pas le parc. Pendant le temps de son absence il ne s'est strictement rien passé. Il se demande s'il a bien fait. Mais de toute manière, les appartements sont trop bien protégés, le arc et défleurit, prisonnier des neiges, ils ne peuvent pas faire de mal. Ils ont l'air si gentil. Il boit son café tranquillement. Il n'y a rien à craindre.

Le couple avance dans les allés, la neige a tout recouvert, le froid est plus intense, mais qu'importe, ils sont très impressionné, même en hiver, la beauté de ce monde de richesse est sans limite. Hélas, il ne sont pas venu pour cela. Le parc, on le sait est visité par de très riches personnalités. Et euh, il n'ont presque pas un sou, il n'ont pas de quoi nourrir l'enfant plus longtemps. Leur but est de l'abandonner ici, en espérant que quelqu'un le trouve et l'adopte. La femme pose l'enfant à l'abri, sur le bord de l'allée principale, ce simple geste lui brise le coeur. Elle sait qu'elle n'a pas le choix, mais elle ne se résout pas à le quitter. L'homme est en larme aussi, mais il plus fort, il se décide et tire sa compagne vers les escaliers. Pendant la descente, ils s'arrêtent, se retournent veulent y retourner, puis se résigne et continuent leur chemin. La femme remonte même deux étage à un moment, mais l'homme la rattrape, la raisonne. Il n'y peuvent rien c'est comme ça. Le monde est injuste, mais au moins, leur fille aura une des meilleurs éducations de toute la ville, c'est ce qu'il lui dit. Il l'espère. Car si personne ne passe avant demain après midi, l'enfant sera mort. Mais il n'ose y penser. Il a foi en leur décision. Ils continuent leur avancée. Le gardien les attend patiemment. Il les voit descendre, les interpelles, leur demande s'ils sont contents. Ils confirment d'un vague signe de tête que tout c'est bien passé, mais disparaissent vite dans la rue. Le gardien est un peu vexé qu'ils ne le remercie pas plus mais qu'importe.

Le lendemain à la première heure, le froid a baissé, la neige a cessé. Madame Simon se lève et s'habille. C'est une femme de cinquante ans qui a réussit dans la vie. Elle a commençait avec un petit commerce de vêtement, puis grâce à son génie, elle a pu rapidement créer une chaine de magasins. Elle possède aujourd'hui la plus riche ligne de vêtement de tout Yarolesen, une fortune énorme. Elle fournit tout le monde, même les pauvres qui ont leurs propres magasins. Elle est comme tout les matins depuis qu'elle a emménagé dans la tour, heureuse. Elle prend son manteau et sort dans le couloir. Elle arrive dans l'ascenseur et monte. Elle va faire sa balade matinale dans le parc. Elle aime commencer ses journée par une petite promenade, le parc est magnifique, même en hiver. Elle parcours l'allée principale lorsqu'elle entend de cris. Elle regarde autour d'elle et trouve l'enfant, qui pleure et appelle. Elle se penche, le prend dans ses bras, le console. Elle n'a jamais eu d'enfant, elle en avait voulu pourtant. Mais le hasard ne lui avait pas donné cette chance. Elle vit seule. L'instinct maternel prend le dessus. Elle veut l'adopter. On ne fera pas d'histoire, on l'a connait, on sait qu'elle est bonne par nature.

Elle ramène sa trouvaille chez elle, envoie son major d'homme acheter du lait et un biberon en vitesse. Il demande s'il doit prévenir l'orphelinat. Absurde, répond-elle, elle l'éduquera seule. Il revient cinq minute plus tard, avec le biberon et le lait. Sans poser de question la petite fille accepte sa nouvelle mère. Madame Simon l'éduque à merveille, elle suit une éducation très important, mais elle reste une enfant. A quinze ans, elle demande encore à sa mère adoptive de lui raconter une histoire pour l'endormir. Elle a pourtant d'immenses connaissance, plus que Madame Simon. La vieille dame l'a appelé Annie, qui est le nom de sa mère (morte depuis longtemps). Ce n'est qu'à vingt ans qu'Annie sort enfin de l'enfance, elle visite un hôpital avec sa mère qui fait régulièrement des dons. La vue de tous ces malades la sort enfin de son innocence, elle décide de devenir médecin. Elle fait de breve étude, son pouvoir lui procure une facilité sans pareille. Elle est le chouchou de ces professeur. Elle n'apprend que la chirurgie, mais elle finit par être engagé en temps que médecin généraliste. Sa mère adoptive meurt l'année suivante, brutalement. Annie hérite de la chaine de magasin, et continue sa vie de médecin. Elle n'a jamais connu ses vrai parent et n'a jamais tenté dans les retrouver. Elle reste encore un peu enfant malgré tout.

Lors de la révolution elle dit soutenir la monarchie, mais n'agit pas réellement. Elle reste neutre sur la question.
_________________
Les hommes ont voulu jouer avec l'énergie du monde, ils m'ont créée moi...


Dernière édition par Annie le Ven 14 Mar - 23:11 (2008); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 22:30 (2008) 
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Waragan Veiler
Waraganien

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2008
Messages: 36
Localisation: Avec ses hommes
Camp: Waraganien
Race: Aigle

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 22:53 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

Bienvenue. Un personnage intéressant. La description psychologique est bonne, mais celle du physique devra être rallongée.

Pour ce qui est de ta maîtrise d'énergie, tu ne peux pas employer l'énergie des êtres évolués. Les petits animaux d'accord, mais pour les humains, à moins de t'imposer d'importantes limites. Mais sinon ça va ^^
_________________
Il ne faut pas craindre de mourir pour une noble cause.


Revenir en haut
Général Yorn
Militaire

Hors ligne

Inscrit le: 04 Fév 2008
Messages: 42

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 23:19 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

Bienvenue Annie^^

Alors... pour moi la description physique rentre dans les lignes requises, mais si Waragan dit qu'il faut rallonger alors rallonge un peu...

Pour ton pouvoir, moi je trouve ça top tendance perso, un truc super intelligent, mais bon... Il me semble qu'elle peut absorber toute énergie alors je vois pas pourquoi l'énergie des êtres évolués serait différente... enfin, moi tant que tu ne peux leur prendre que jusqu'à l'épuisement, sans pouvoir retirer la vie ça me va... Peut-être une faiblesse supplémentaire en revanche, sinon c'est vrai qu'on risque d'être très vite dépassés^^

Pour le reste, ben tout me va...

En attendant ton histoire^^
_________________
Il n'y a que deux façon de maintenir une population... La peur et l'espoir...


Revenir en haut
Annie
Médecin

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 8
Camp: Neutre
Race: Elementaire

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 23:13 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

Merci à tous les deux^^

J'ai fini mon histoire, j'ai rajouté quelques lignes à ma description physique et j'ai un avatar...

Pour le pouvoir, j'attends la fin de votre discussion.

Je me suis mise médecin en fait^^
_________________
Les hommes ont voulu jouer avec l'énergie du monde, ils m'ont créée moi...


Revenir en haut
Waragan Veiler
Waraganien

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2008
Messages: 36
Localisation: Avec ses hommes
Camp: Waraganien
Race: Aigle

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 23:52 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

OK, validée !
_________________
Il ne faut pas craindre de mourir pour une noble cause.


Revenir en haut
Annie
Médecin

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2008
Messages: 8
Camp: Neutre
Race: Elementaire

MessagePosté le: Sam 15 Mar - 00:19 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

Merci^^
_________________
Les hommes ont voulu jouer avec l'énergie du monde, ils m'ont créée moi...


Revenir en haut
Douglas Stryker
Militaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 10
Masculin
Camp: Loyalistes
Race: Humain

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 12:51 (2008) 
Sujet du message: Annie (validée)
Répondre en citant

Bienvenue!
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:21 (2018) 
Sujet du message: Annie (validée)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yarolesen Index du Forum -> Administratif -> Fiches Personnages Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com