Jeu de rôle, toutes races confondues, ville en pleine révolution
Navigation :: Yarolesen
FAQ :: Rechercher :: Membres :: Groupes :: S’enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion

Combat urbain

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yarolesen Index du Forum -> Quartier Pauvre -> Habitations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Douglas Stryker
Militaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 10
Masculin
Camp: Loyalistes
Race: Humain

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 13:16 (2008) 
Sujet du message: Combat urbain
Répondre en citant

Les hommes de Douglas n'avaient pas eu le temps d'attendre que leur matériel arrive à l'aéroport que déjà, on les envoyait au front. L'armée leur avait alors temporairement preté des moyens : quelques hélicoptères, des jeeps au capacité déficientes, un ou deux camions histoire de les transporter rapidement vers le lieu de l'offencive. Les hélicoptère n'étaient pas vraiment de la toute dernière génération mais les foreces spéciales s'en accomodaient n'attendant ler propre équipement qu'avec plus d'impatience encore...



_Débarquement dans deux minutes!. Avait annonçé le pilote de l'hélicoptère aux hommes qu'il transportait.



Douglas lui montrait alors son pousse pour signifier qu'il avait bien compris avant de verrifier son arme et son casque. Quelques contact fait sur l'écran tactique de son ordinateur portable afin de vérrifier les dernières positions de l'ennemi connue et il donnait ses dernière instruction au capitaine Genkins.Non loin de là, les troupes du général Yorn combattaient ferme, des volutes de fumées, provenant du champ de bataille s'élevaient jusqu'aux ciel et le bruit des explosions se faisait entendre même par-dessus le bruit des rotors. Douglas avait du prendre la tête d'une attaque aéroterrestre menée sur un ilots d'habitations afin soulager l'effort du général. Son hélicoptère était accompagné d'une bonne dizaine d'autre, certains étaint chargé de les escorter. Il y avait du monde manifestement dans le secteur car on pouvait déjà entendre des tirs d'armes automatiques dans la direction des hélicoptères, il y eu même des tirs de roquettes mais pas suffisament précis que pour atteindre les appareils. Au sol, une compagnie d'infanterie mecanisée menait l'assaut, possédant des moyens lourds, elle ne pouvait se permettre d'avancer n'importe comment d'où le rôle joué par les forces de Douglas, son unité devait préparer le terrain pour les chars léger et les autres matériels assez vulnérable en milieu urbain, en clair, faire un max le ménage avant que les renforts ne les rejoignent...


_Allez-y descendez les cordes! Annonçait alors le chef de soute.



Le débarquement se fesait sur les toits par la méthode dite du fast rope, un débarquement rapide de fantassin faite à partir d'un hélicoptère et glissant le long d'une corde épaisse. On fit alors tomber deux de ses cordes sur chaque flancs des appareils et les hommes commençèrent leur descente. Douglas fut le troisième à glisser le long de la corde de son appareil et, lorsqu'il avait touché terre, s'était mit directement à l'abrit derrière un espèce de mur/garde-fou tendis que ses hommes finissaient de débarquer. Mais l'hélicoptère dont il venait de débarqué se fit toucher par une roquette. Les deux personnes qui glissaient à ce moment là le long des cordes, tombèrent sur le toit tendis que l'appareil partait en vrille. Les autres, ayant débarqué leur passagers, commençaient déjà à reprendre de l'altitude. Sur les toits, Douglas et ses hommes avianet commencé à combattre, prenant d'assaut les étages inférieurs. Concrètement, six hélicoptères venaient de débarqué des groupes de 8 à 10 personnes sur les toits de six bâtiments, tous, à proximités de l'axe de pénétration des troupes au sol.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Mar - 13:16 (2008) 
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Irdhan Fodrur
Revolutionnaire

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2008
Messages: 2

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 10:29 (2008) 
Sujet du message: Combat urbain
Répondre en citant

Enfin, quelque chose de sérieux pour tenter d'arrêter la Révolution. Une attaque généralisée de l'armée régulière sur Yarolesen, et en plus, à ce que l'on racontait, menée par ce fou de Yorn. Les militaires étaient partout en ville. Des combats éclataient à tous les coins de rues, sur chaque place, devant chaque maison ou immeuble d'habitation. Les habitants étaient visiblement déterminés à garder la Révolution chez eux. Parfait...

Cependant, cette offensive avait un inconvénient : elle était vraiment sérieuse. La Monarchie avait manifestement donné tout ce qu'elle avait en moyens militaires pour réprimer, sa tactique habituelle. Jamais de négociations. Eh bien, les Révolutionnaires avaient tout de même du répondant, et ne se laisseraient pas faire. Une troupe de ceux-ci, menés par leur chef, Irdhan Fodrur en personne, était cachée dans un des logements sociaux offerts gracieusement précédemment par la Monarchie pour le quartier pauvre. Le problème était que ces bâtiments étaient insalubres, mal équipés, grouillants de vermine, mal situés, et surtout, trop chers pour les pauvres gens.

Malgré les conditions, ces bâtiments fournissaient des cachettes excellentes, de par les fenêtres exiguës, pouvant laisser passer des fusils ou des mitraillettes de l'intérieur, mais trop petites pour qu'on puisse tirer avec précision de l'extérieur, à moins d'avoir une lunette. C'est comme cela que de nombreux militaires qui étaient passés en paradant quasiment dans les rues durent se replier piteusement, après avoir perdu deux des leurs, avant de revenir avec des tanks. Impossible de vaincre ces monstres mécaniques cuirassés avec de simples balles. Hingen, l'adjoint d'Irdhan, avait bien un bazooka, mais à court de munitions, et trop peu fiable car entièrement bidouillé par ce gnome farfelu.

Aussi décida-t-il de monter de quelques étages pour éviter des tirs. Un gros bruit de pales tournant à toute vitesse, retransmis par les plafons mal insonorisés du logement, retentit aux oreilles des Révolutionnaires. Des hélicos ! Sans doute de débarquement. Aux oreilles de Hingen, qui était un mécanicien hors pair, il s'agissait de modèles lourds, sans doute des transports. Il y eut des bruits de bottes touchant le sol et des voix. Irdhan prit trois hommes avec lui, puis jaillit sur le toit, ses hommes faisant de même par des escaliers différents.

Le chef des Révolutionnaires tira deux balles à dilatation, imité par ses compagnons, à savoir un pistolier armé d'un revolver à silencieux, un mitrailleur armé d'une sulfateuse, et un fusilier armé d'un fusil à pompe, qui n'était autre qu'Hingen. Trois militaires vacillèrent puis tombèrent, vivants ou morts, avant que leurs camarades ne réagissent à coup de fusil d'assaut. Les Révolutionnaires plongèrent en bas des escaliers pour éviter les tirs, Irdhan sautant directement en bas des marches. Un soldat le suivit, tandis qu'il se cachait dans une anfractuosité dans le mur. Le soldat vida ses chargeurs pendant une bonne minute, réduisant le placo-plâtre du bas de l'escalier en pulpe blanche. Puis il décida de descendre.

Arrivant à la hauteur du chef caché, celui-ci pointa son arme sur la tête du soldat, et tira une seule balle dans sa tempe. Le corps tomba, puis la balle éclata dans la tête, répandant une pluie d'os broyés, de cervelle et de sang. Puis Irdhan cria :


"Gare à la riposte !"


Revenir en haut
Douglas Stryker
Militaire

Hors ligne

Inscrit le: 28 Fév 2008
Messages: 10
Masculin
Camp: Loyalistes
Race: Humain

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 20:28 (2008) 
Sujet du message: Combat urbain
Répondre en citant

Sur les toits, la bataille avait déjà commencé, des groupes de rebels étaient apparus depuis les différents accès aux toits. Douglas avait épaulé son pistolet mitrailleur et abattus un des revolutionnaires qui était apparus depuis les encadrements.

_Gort et Dwight, avec moi! Genkins. Couvrez nos arrières. Puis le commandant s'avançait avec ses deux autres compagnons d'armes vers l'un des escaliers les plus proche. Il était couverts dans son avance par le capitaine Genkins donc qui le couvrait de son fusil d'assaut. Ce dernier avait préalablement ordonné qu'un groupe s'occupe de l'autre point d'accès au toit. Douglas évoluait par bon successif, de bouche d'aération en bouche d'aération jusqu'à la petite case de l'escalier. Lorsqu'il l'eut atteint avec son groupe, il plaçait Dwight et Gort pour qu'il le néttoient tendis que d'autres hommes les rejoignaient.

_GRENADE! Criait alors Dwight avant de jetter l'objet dans la cage d'escalier pour faire place nette.

Les autres se mirent à l'abrit du soufle de l'explosion et, lorsque celle-ci eu lieu, un épais nuage de fumée sortit du bâtiment, fait de plâtre et de poussière. Voyant cela, le commandant faisait alors glisser ses lunettes de son casque sur ses yeux pour éviter que celle-ci ne gène trop sa vision.


_Allons-y! Annonçait alors Douglas.

Gort et Dwight s'engoufrèrent alors dans le bâtiment suivis par d'autres soldats. Douglas faisait alors signe à l'autre équipe qu'il entamaient le nettoyage du bâtiment avant d'entrer à son tour. La fumée ne s'était pas encore dissipée dans l'escalier et la visibilité était très mauvaise, il continuait à descendre néanmoins les marches tout en entendant le bruit des armes à feu dans le couloir du dernier étage. Il arrivait alors à un palier ou se trouvaient trois de ses hommes, surveillant les étages inférieur. Le reste étaient en train de "nettoyer" Appuiyant sur la radio qu'il avait au torse, il appaelait alors les autres groupes d'assaut:


*Genkins? Ou en êtes vous?*
*On nettoie l'étage. L'équipe de Durand est descendue de son côté et commence le nettoyage. Terminé.*
*A tous les chefs de sections: rapport de situation *

L'équipe Bravo avait également pénétré dans le bâtiment voisin, l'équipe Charlie aussi. L'équipe Echo quand à elle, semblait avoir plus de résistance. Douglas leur demandait alors de continuer leur mission. C'est alors qu'il entendit des voix dans la cage d'escaliers suivis de coups de feu. Des rebels semblaient avoir tenté de monter. Il se dirigeait alors vers l'escalier où l'explosion d'une grenade avait retentie. Il relevait alors un homme au sol.

_Est-ce que çà va soldat?*
_Oui monsieur, juste un peux sonné.

Par contre son ami était plus mal en point et avait une belle blessure au bras. Douglas le trainait alors un peux en retrait tendis que ses cammarades repousait les autres rebels qui tentaient de monter tendis que Douglas appelait un infirmiers par radio. Mais celui-ci était déjà débordé. Génial! Douglas dû alors laisser le blessé qui l'assurait qu'il pouvait partir et le commandant entrait alors dans le couloir, accroupis pour ne pas faire une cible facile. Il allait se poster a coté de deux autres soldats équipé d'une mitrailleuse et qui surveillait une portion du couloir.

_Ou sont les autres?
_Ils nettoient l'autre partie, On nous a chargé de surveiller celle-ci.

Mais des hommes apparurent dans le couloir: des rebels. Le mitrailleur avait alors commencé à tirer mais son arme s'était enrayée. Hésitant trop longtemps, il ne falut que quelques secondes au rebels pour l'abbatre. Douglas, lui, c'était alors relevé et avait ouvert le feu. Ordonnant au second soldats de prendre la mitrailleuse. Un, deux, trois hommes à terre, mais d'autres se protégeaient encore dans le couloir. Lorsque Douglas dû recharger, le mitrailleur avait pris le relais, le commandant en profitait pour regarder dans la cage d'escalier. Il voyait alors d'autres hommes venir en renfort. L'un d'eux s'approchait alors de lui, il le connaissait bien: Le lieutenant Cole.

_ La seconde vague vient d'arriver commandant. Mes hommes et moi allons nous occuper de l'étage inférieur.
_ Parfait, on termine celui-ci et on vous rejoins au plus vite lieutenant!
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:43 (2018) 
Sujet du message: Combat urbain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yarolesen Index du Forum -> Quartier Pauvre -> Habitations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
MSTrenches war Theme © Matt Sims 2004

Title Images © Medal of Honour - EA Games
Powered by phpBB © 2001, 2004 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com